Le Café Néon : l’établissement allumé qui éclaire l’époque

Le magazine Néon a suivi l’exemple de Elle au Japon et de Monocle en Angleterre en ouvrant le premier café français lié à un titre de presse, fin 2018.

Après vous être attablé au Café Néon, vous ne penserez plus de mal du journalisme de comptoir. Pour cause : l’établissement, situé dans le nord de Paris, est le premier café-restaurant français à être lié à un titre de presse. En l’espèce : Néon, le magazine national qui fait la part belle aux témoignages, aux sujets inédits et aux expériences un peu folles, pour les 25-35 ans.

Le Café Néon
Comme son grand-frère, le magazine Néon, le Café Néon est ouvert à toutes les expériences.

A l’image de ces 116 pages de décryptage de notre société par l’intime, le café Néon est un « allumé qui éclaire l’époque ». Au bar, la machine à café à leviers La San Marco ponctue des conversations en phase avec les tutos du bimestriel comme « réussir son coming-out », « survivre à ses enfants » ou « devenir écolo en 30 jours ». Confortablement adossé à des coussins en wax, on peut parcourir les derniers numéros de Néon et lire les témoignages d’aventuriers qui ont passé « Quatre jours sans dormir », « Une Semaine sur une aire d’autoroute » ou tenté d’agrandir leur pénis. Au 26 rue Doudeauville, dans le 18e arrondissement, comme au siège de la rédaction, à Gennevilliers, le mantra est qu’il faut tout essayer. Alors pourquoi pas une machine à café à leviers ?

Fabrice Pierrot, journaliste et propriétaire du Café Néon, est très satisfait de sa 85 Leva Class : « On l’a choisie parce qu’elle est la meilleure et qu’elle extrait un café très supérieur à la moyenne ». Pour la polémique, il faudra repasser. La San Marco n’est pas un sujet qui appelle la contradiction, contrairement aux témoignages qu’affectionne le magazine, comme ceux de Rolande, ancienne esclave domestique, Emilie, en pleine transition de genre ou Mehdi, qui vit avec un bracelet électronique à la cheville…

Sous sa carrosserie beige, la 85 Leva Class de La San Marco est la parfaite complice de cette ambiance survoltée. Elle fournit de quoi réveiller les co-workers du matin, conclure le déjeuner signé Bastien de Changy, accompagner « les meilleures pâtisseries de la Goutte d’Or » ou maintenir une session de polyamoureux en état de veille prolongée.

Créatif, le Café Néon invente de nouvelles manières de faire société. Rue de Doudeauville, les lecteurs de Néon peuvent découvrir les coulisses d’un média en assistant aux conférences de rédaction du magazine.

Le Café Néon, ce sont aussi des soirées des savoirs inutiles, à l’issue desquelles on désigne « Le Grand Maître du Savoir dont tout le monde se fiche », sur fond de cocktails, tapas et bonne musique. Le café n’est pas en reste puisqu’on apprend par exemple que Beethoven en prenait exactement 60 grains par tasse ou encore que le premier épisode de la série Friends était intitulé « Insomnia Café ». Au Café Néon, même l’espresso a un grain ! On adore !

Café Néon

26 Rue Doudeauville
75018 Paris
07 55 61 06 10
lecafeneon@gmail.com

Facebook : www.facebook.com/lecafeneon/

Partager

Auteur

sanmarco_leva

© Leva Project by SanMarco Machines à levier – Mentions légales